Séjours et croisières plongée Costa Rica & Iles Cocos

Le Costa Rica, en forme longue la République du Costa Rica, en espagnol República de Costa Rica , est une république constitutionnelle unitaire d’Amérique centrale ayant un régime présidentiel.

La majeure partie de son territoire est situé sur l’isthme centraméricain, encadré par la mer des Caraïbes à l’est et l’océan Pacifique à l’ouest et au sud, bordé au nord par le Nicaragua et au sud-est par le Panama, mais comprend également l’Île Cocos située dans l’océan Pacifique à plus de 500 kilomètres des côtes du pays.

Les Immanquables‏ - general

 

Situé sur l’isthme reliant l’Amérique du Sud à l’Amérique du Nord, le Costa Rica est constitué d’une mince bande de terre de 200 km de largeur moyenne, qui sépare la mer des Caraïbes à l’est, de l’océan Pacifique à l’ouest. La frontière nord du pays borde le Nicaragua sur 309 km, et celle du sud, le Panama sur 330 km. La capitale, San José, se situe au centre du pays2.

Ce pays possède 1 290 km de côtes, dont de vastes plaines qui bordent la mer des Caraïbes, sur presque un tiers du pays, et de plus étroites et plus découpées sur les côtes du Pacifique. Le principal fleuve du Costa Rica est le San Juan (230 km) qui délimite au nord une partie de la frontière avec le Nicaragua3.

Le Costa Rica se prolonge également dans l’océan Pacifique par un petit bout de terre sans habitant, l’Île Cocos, située à 550 kilomètres au sud-ouest de sa côte occidentale, dans la direction de l’Île Isabela (appartenant à la République d’Équateur).

Le Costa Rica possède une flore et une faune exceptionnelles, puisque 6 % de la biodiversité mondiale s’y trouve (pour un pays qui ne représente que 0,03 % des surfaces émergées). 1,3 % de la faune est endémique du pays. En 2007, l’Instituto Nacional de Biodiversidad considérait que 160 nouvelles espèces étaient découvertes chaque année au Costa Rica. Plus de 25 % du territoire est occupé par des parcs nationaux (26) et des réserves4. Le contexte politique du pays, ainsi que son succès dans le domaine du tourisme, contribuent à préserver cette biodiversité.

Les réserves marines du Costa Rica sont le théâtre de braconnages de requins. Le documentaire Sharkwater montre l’intensité du trafic d’ailerons de requins. Des négociants taïwanais les achètent illégalement, pillant ainsi un des derniers sanctuaires de requins. Les importants investissements taïwanais au Costa Rica laissent supposer que le gouvernement ne fait pas de la lutte contre cette activité illégale une priorité de l’agenda de préservation de la faune et de la flore.

Climat

Le climat du Costa Rica est marqué par une saison sèche (décembre à avril) et une saison des pluies (avril à novembre). Le Costa Rica est situé dans la zone intertropicale (entre 8 et 11° de latitude nord). Toutefois, d’un endroit à un autre, les précipitations diffèrent considérablement : les précipitations à San José sont de 1 867 mm par an, alors qu’à Puerto Limón sur la côte caraïbe, il tombe 3 518 mm de pluie par an.

Île Cocos

L’île Cocos (en espagnol : Isla del Coco) est une île costaricaine située à 550 kilomètres au sud-ouest de la côte occidentale du pays dans l’océan Pacifique. Elle est rattachée à la province de Puntarenas. L’île est connue pour avoir accueilli les pirates qui y cachaient les trésors pillés aux Espagnols, ce qui lui a valu le surnom d’« île aux Trésors ».

Depuis 1997, elle fait partie du Patrimoine mondial de l’humanité et est un parc national protégé du Costa Rica. L’île Cocos abrite une faune et une flore sous-marine exceptionnelles ainsi qu’une forêt tropicale humide, seule île du Pacifique tropical oriental à en posséder une.

l’île a donné son nom à la plaque tectonique de Cocos.

L’île Cocos a une superficie de 23,85 km2 avec un périmètre d’environ 23,3 km. Elle mesure 7,49 km de long pour 4,61 km de large. Elle se situe au premier point de contact avec le contre-courant nord-équatorial. Sur la partie occidentale, on peut apercevoir Cerro Iglesias, le point le plus élevé de l’île (634 m). Elle est, en outre, la seule île du Pacifique tropical oriental tapissée d’une forêt tropicale humide.

Cependant, l’île est entièrement recouverte d’écoulements de lave d’andésite. Ainsi, on trouve des restes d’origine volcanique qui forment des falaises. Autour de celles-ci, on compte plusieurs petits îlots composés de basalte qui servent de refuge aux oiseaux marins tels que les fous, les mouettes et les noddis.

INFORMATIONS ET FORMALITES

– Passeport en cours de validité (valable plus de 6 mois après le retour)
– Aucune vaccination n’est obligatoire : pas de fièvre jaune, très peu de paludisme et la dengue est contrôlée (chaque foyer est détecté et immédiatement éradiqué). Il est conseillé de faire un rappel de ses vaccins obligatoires en France avant de partir.
– Electricité : 110 v et 60 htz
– Décalage horaire : UTC/GMT -6 heure

Pays República de Costa Rica
Superficie 51 100 km2
Langues parlées‏ Espagnol
Monnaie‏ le colon
Formalités de police‏ Passeport en cours de validité (valable plus de 6 mois après le retour). Le passeport doit contenir une page de timbre de visa vierge.

Culture & history

Les premières traces de vie au Costa Rica remontent entre 10 000 et 7 000 av JC avec l’arrivée de groupes de chasseurs-cueilleurs dans la vallée Turrialba. Dans cette zone, des pointes de flèches d’origines différentes ont été découvertes, ce qui peut laisser penser que des groupes d’origines différentes ont convergées vers cette région. L’agriculture apparaît vers 5000, avec la culture de tubercules. Les premières traces de techniques d’utilisation de la céramique remontent entre 3000 et 2000 av JC. La culture du maïs apparaît entre 300 et 500 av JC. Christophe Colomb arrive dans la région au cours de son dernier voyage en 1502. Le Costa Rica est ensuite gouverné pendant près de trois siècles par la Capitainerie générale du Guatemala pour le compte de l’Espagne. C’est en 1821 que le Costa Rica obtient son indépendance. En 1843, le modèle économique devient le modèle agro-exportateur en misant sur la production de deux produits, le café et la banane, voués à l’exportation. Ce modèle implique que de nombreux produits, notamment nécessitant une technologie élaborée, soient importés. En 1869, l’enseignement devient obligatoire et gratuit. Le ministre de l’Éducation de l’époque lutte alors pour la démocratisation du système. Selon ses idéaux, chacun doit pouvoir lire, écrire et compter. En 1882, la peine de mort est abolie. En 1948, le pays est secoué par une guerre civile, déclenchée à cause de la non-reconnaissance de la victoire électorale de Otilo Ulate Blanco, qui fera près de 1 000 morts. En 1949, l’armée est supprimée, ainsi le pays devient l’un des rares États à ne pas avoir d’armée.

Disponible bientôt. Veuillez nous contacter pour plus d”informations.

Disponible bientôt. Veuillez nous contacter pour plus d”informations.

  • dst-plongeé.fr   Croisière plongée Costa Rica et Iles Coco