Séjours et croisières plongée Chuuk

CHUUK ou “La flotte fantôme du Pacifique”

Chuuk est un de quatre États qui forment les États fédérés de Micronésie en Océanie, indépendant depuis 1986.
Dans la langue locale, Chuuk signifie « montagne ». Le nom est surgi en 1990 suite à une mauvaise prononciation de ce mot. Avant ça, l’île était connue avec le nom « Truk »

Les Immanquables‏ – general

Chuuk a une superficie de 116,2 km² et héberge 53.595 habitants. Cet état est le plus peuplé des États fédérés de Micronésie, et se trouve au cœur, entre les états de Yap à l’ouest et Pohnpei à l’est et à environ mille kilomètres au sud-est de Guam.

La beauté du site et les épaves japonaises attirent les plongeurs du monde entier car, il s’agit de la plus grande collection d’épaves intactes de la seconde guerre mondiale, et gisant sur des fonds peu profonds.

Info Pratiques :

CAPITALE : Palikir (11 600 habitants)

DECALAGE HORAIRE : +9H en hiver / +8H en été
Quand il est 12H en France, il est 21H en Micronésie (en hiver)
Quand il est 12H en France, il est 20H en Micronésie (en été)

DUREE DE VOL : Il faut compter entre 18-20 heures de vol pour se rendre en Micronésie depuis la France.

GEOGRAPHIE: Située à l’est des Philippines, la région de Micronésie s’étend sur 2 978 000 km² dans l’océan Pacifique, pour seulement 700km² de terres émergées. Elle comprend 4 états : Yap, Chuuk, Pohnpei et Kosrae, ainsi que de nombreux pays : les États fédérés de Micronésie, les îles Marshall, les îles Kiribati, les Mariannes du Nord, l’île de Nauru, les Palaos et l’île de Guam. Elle regroupe donc un total de 607 îles.

CLIMAT ET SAISONS : Le climat est de type tropical humide. Il fait doux toute l’année avec des pluies tropicales de Juillet à Octobre. Les températures sont toujours élevées et les maximales oscillent aux alentours de 30°C. La température de l’eau est chaude entre 27 et 29°C toute l’année.

MEILLEURE PERIODE : Possibilité de faire de la plongée tout au long de l’année mais le mieux reste de Décembre à Mai.

VOLTAGE : L’électricité est de 110/120 V.

GASTRONOMIE: La racine de taro, l’arbre à pain, les noix de coco et les patates, le poisson.

Pays Federated States of Micronesia
Superficie 93.07 km2
Langues parlées‏ La langue officielle est l’anglais mais de nombreux dialectes sont parlés (yapais, ulithien, woléen…)
Monnaie‏ La devise est le dollar américain (USD).
Formalités de police‏ Un passeport valide 6 mois après la date de retour est nécessaire. La justification du retour peut être demandée.

Culture & history

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Truk Lagoon servi d’abri d’ancrage à la flotte impériale Japonaise. L’endroit était considéré comme le plus redoutable de tous les bastions japonais dans le Pacifique. Les Japonais y construisirent des routes, des tranchées, des bunkers et des grottes. Egalement cinq pistes d’atterrissage, des bases d’hydravions, une base de torpilleurs, des ateliers de réparation sous-marine, un centre de communications et une station radar. La protection de ces diverses installations était assurée par des batteries de canons de défense côtière et des emplacements de mortier. À l’ancre dans le lagon s’abritaient les cuirassés géants de la flotte Impériale Japonaise ainsi que porte-avions, croiseurs, destroyers, pétroliers, cargos, remorqueurs, des canonnières, dragueurs de mines, engins de débarquement, et sous-marins. Certains l’ont décrit comme l’équivalent japonais de la flotte Américaine de Pearl Harbor. Une fois que les forces américaines ont conquis les îles Marshall, ils ont utilisé les Marshall comme base à partir de laquelle ils ont lancé une attaque tôt le matin du 17 Février, 1944 contre Truk Lagoon. L’opération “Hailstone“ a duré trois jours,déployant 9 portes avions accompagnés de 16 navires de guerres : des croiseurs, destroyers et submersibles. Les Américains anéantirent presque toute la flotte de combat de la marine Japonaise. Les forces Américaines poursuivirent alors leur progression vers le Japon en envahissant d’autres îles du Pacifique, comme Guam, Saipan, Palaos, et Iwo Jima. En 1969, le célèbre océanographe français Jacques-Yves Cousteau et son équipe ont exploré Truk Lagoon. Il y a réalisé une série de documentaires dévoilant alors cette lagune unique et sa flotte fantôme au monde entier. L’endroit est devenu un paradis de la plongée, un certain nombre des épaves se trouvent dans Crystal Waters à quinze mètres sous la surface. Dans ces eaux dépourvues de courants océaniques, les plongeurs peuvent explorer facilement les ponts jonchés de masques à gaz et d’armes. Dans les cales, des rangées d’avions de combat, des chars, des bulldozers, des locomotives, des motocyclettes, torpilles, mines, bombes, des boîtes de munitions, des milliers d’autres armes, pièces de rechange. Une épave particulièrement intéressante est celle du sous-marin “I-169 Shinohara“, qui a été perdu alors qu’il manoeuvrait pour échapper aux bombardements. Ce sous marin avait participé à l’attaque Japonaise sur Pearl Harbor. Ces épaves sont incrustées de corail et attirent un large éventail de vie marine, y compris mantas, tortues, requins. En 2007, 266 espèces de poissons de récif ont été enregistrées par une équipe d’Earthwatch et en 2006, le corail Acropora rares pichoni a été identifié.