Séjours et croisières plongée Oman

Pays du Moyen-Orient, Oman partage ses frontières avec le Yémen, l´Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, mais a tout de même su garder son authenticité, avec des paysages purement spectaculaires.

Oman

Les Immanquables‏ - general

 

Oman fait partie des destinations secrètes encore bien gardées et non surexploitées. Pourtant, il y a de quoi faire sous un décor merveilleux fait de dunes de sables, palmiers, cocotiers…

On ne peut qu´être admiratif face à certains sites inédits, tels que le « Triangle culturel » au Nord, la zone montagneuse aux paysages verdoyants au Centre et, pour plus de détente, les merveilleuses plages de sable blanc à l´eau turquoise, royaume du farniente, des sports aquatiques et sports de glisse.

Faune et flore marine

De par sa situation privilégiée sur le plateau continental, et avec ses eaux particulièrement riches en planctons et autres éléments nutritifs, Oman dispose de conditions idéales pour héberger une grande variété de poissons.

La visibilité est parfois affectée, mais elle est comprise entre 10 et 20 m. Les rencontres avec requins, raies, dauphins, murènes et bancs de poissons ne sont pas rares, et ceci, au sein de magnifiques jardins de coraux durs et mous encore vierges. Les baleines se tiennent près des côtes en février et mars. Quant aux dauphins, on peut les observer toute l’année.La période de ponte des tortues des plages de Ras el Jinz se situe à la fin de l’été jusqu’en novembre.

Pour ceux qui recherchent des rencontres sous-marines impressionnantes, direction les îles de Daymanyiat, au nord avec ses raies, aigles, mantas, platax et autres barracudas.

La meilleure période pour plonger se situe avant et après l’été, en avril et octobre.

Info Pratiques

  • – santé : traitement contre le paludisme recommandé
  • – électricité : 220 / 240 V
  • – décalage horaire : GMT + 4
  • – climat subtropical à Muscat ; chaud et humide en été, pluvieux en hiver.

 

Pays Sultanat d’Oman
Superficie 309.500 km2
Langues parlées‏ Arabe, Anglais
Monnaie‏ Rial omanais (OMR​) 1 Euro = 0,12 OMR
Formalités de police‏ Passeport valable minimum 6 mois après la date de retour Visa (délivré sur place pour les voyages organisés)
Pays Les îles de la République de Maurice, l’archipel des Chagos et l’île Tromelin sont revendiquées par Maurice
Superficie 2040 km2
Langues parlées‏ Langues officielles:Aucune. Anglais et français (seulement au Parlement)
Monnaie‏ Roupie mauricienne (MUR​)
Formalités de police‏ Formalités d’entrée : Les ressortissants français doivent être munis d’un passeport en cours de validité pour six mois après la date de retour, d’un billet retour, des justificatifs relatifs aux frais de séjour (100 dollars US par jour) et d’une réservation d’hôtel ou l’adresse exacte et le numéro de téléphone de l’hébergeant. Un visa est apposé dans le passeport à l’arrivée (port ou aéroport) par les services de l’immigration.

Culture et histoire

Culture & historyLa région d’Oman était connue à l’époque sumérienne sous le nom de Magan. Oman constitua l’une des satrapies de l’Empire perse lorsqu’elle y fut incorporée, vers 536 av. J.-C. L’histoire d’Oman ne commence véritablement qu’en l’an 751 de notre ère, avec l’élection du premier imam ibadite à Nizwa. Le pays fut partiellement occupé par les Portugais de 1507 à 1650, puis par les Perses de 1737 à 1744. La lignée actuelle des sultans d’Oman, fondée en 1749 par Ahmed Bin Said, établit sa capitale à Mascate en 1779. Au début du XIXème siècle, Oman était devenu le centre d’un véritable empire colonial, qui s’étendait du Balouchistan à Zanzibar. Le sultanat fut placé de fait sous protectorat britannique de 1891 à 1971, tout en conservant nominalement son indépendance. De 1965 à 1976, le pays fut le théâtre d’une violente insurrection communiste, dite guerre du Dhofar, provoquée par les mauvaises conditions socioéconomiques d’une partie de la population : ce soulèvement fut réduit avec l’aide des forces britanniques et iraniennes. En 1970, le sultan Said Bin Taymour, d’une nature despotique, a été évincé par son fils, l’actuel sultan Qabus Bin Said Al Said. Qabus a entrepris depuis l’amélioration économique du pays, tout en maintenant la paix avec tous les autres pays du Moyen-Orient. L’ONU a classé le sultanat parmi les dix pays ayant connu le plus fort développement depuis 1970. En 1980, un accord est signé pour une base militaire des États-Unis sur l’île Masirah, utilisée ensuite pour des opérations dans le golfe Persique. En 1996, le sultan a promulgué un décret clarifiant les règles de succession, instituant un conseil bicaméral doté de certains pouvoirs législatifs, un premier ministre et garantissant des libertés civiles de base pour les citoyens omanais. En 2003, la chambre basse du conseil a été librement élue pour la première fois. Aujourd’hui (2011), le sultanat est prospère et le revenu par habitant atteint 25 000 USD$ par an. Selon le rapport de l’ONU (2010), les secteurs de la santé et de l’éducation ont nettement progressé : 85 % de la population est alphabétisée et éduquée.

Disponible bientôt. Veuillez nous contacter pour plus d”informations.

Disponible bientôt. Veuillez nous contacter pour plus d”informations

Disponible bientôt. Veuillez nous contacter pour plus d”informations