Séjours et croisières plongée Mexique

Cozumel se situe au Sud-Est du Mexique, sur la péninsule du Yucatan. Cancun se trouve à 90 km au Nord. L’île fait 45 km de long pour 15 km de large. A San Miguel, la ville principale, on trouve une multitude de restaurants et de boutiques d’artisanat. Les plages de San Juan et San Francisco sont les plus populaires de l’île, parce qu’elles sont facilement accessibles. Sur les plages désertes à l’Est, on peut y admirer la faune et la flore locale : cormorans, cigognes, mangroves, orchidées…

Mexique - Cozumel

Les Immanquables‏ - general

 

 

La forteresse de Tulum est le seul site Maya construit en bord de mer, à environ 20 km à l’Ouest. Les plages de Tulum sont époustouflantes ! De nombreuses excursions d’une journée sont possibles et offrent la possibilité de construire sur-mesure un séjour équilibré entre sport, culture et détente.

Mexique - Île Socorro

Les Immanquables‏ - general

 

Île Socorro est une île volcanique mexicaine des Îles Revillagigedo dans l’océan Pacifique à environ 600 kilomètres des côtes mexicaines.

L’île mesure 16,5 km sur 11,5 km pour une superficie de 132 km2 1. L’île se dresse brutalement jusqu’à 1 130 mètres, hauteur du dôme du mont Evermann.

L’île Socorro est un volcan de type hawaïen. Sa dernière éruption remonte à 1993, qui était une éruption d’un de ses flancs sous-marins au large de la côte de Punta Tosca.

Les dernières éruptions connues sont celles de 1905 et 1951 et des éruptions supposées en 1848 et 1896.

La surface de l’île est parcourue de sillons et nombreux ravins et truffée de petits cratères.

On trouve sur l’île de nombreux cactus et sauges avec un peu d’herbe mais la végétation est globalement peu développée.

L’île est couverte de dômes et coulées de laves ainsi que de cônes de cendres.

Une base navale mexicaine existe depuis 1957, regroupant 250 personnes, familles incluses.

Elle est située sur le côté occidental de Bahia Vargas Lozano, une petite baie avec une plage de galets à environ 800 mètres à l’est de Cabo Regla, le point le plus méridional de l’île.

Il existe une source d’eau douce environ à 5 km au nord-ouest de Cabo Regla, à la petite anse d’Ensenada Grayson.

Mexique - Yucatán

Les Immanquables‏ - general

 

Trait d’union entre les deux Amériques, le Mexique renferme de multiples facettes touristiques grâce à son étendue mais aussi grâce à son tumultueux passé historique. Au cœur des Caraïbes, la Riviera Maya possède certainement quelques-unes des plus belles plages au monde avec son sable blanc et ses eaux turquoise et ses cocotiers. Cette région essentiellement riche en culture Maya est constitué de pyramides et de cénotes, puits et voies d’eau autrefois utilisés par les habitants du Yucatan.

Ses sites de plongée comptent parmi les plus recherchés des Caraïbes, de part leurs récifs coralliens très riches : éponges et gorgones pour la flore, barracudas, mérous, tortues et une infinité de poissons récifs.

Les Cénotes sont également une expérience de plongée unique.

INFORMATIONS ET FORMALITES

– Passeport en cours de validité (valable plus de 6 mois après le retour)

Si vous transitez par les Etats-Unis : passeport biométrique (valable plus de 6 mois après le retour) et formulaire ESTA obligatoire

– Aucun vaccin nécessaire
– Electricité : 110 V (adaptateur requis)
– Décalage horaire : – 7 h

Comme aux États-Unis, le Mexique est l’autre pays du pourboire (propina). Il est quasi indispendable dans les cafés et les restaurants et correspond à 10 % ou 15 % de l’addition.

Climat : on considère que la bonne période s’étend d’octobre à avril, c’est-à-dire pendant la saison sèche. Sur le littoral des Caraïbes et du golfe du Mexique, les mois de septembre et d’octobre sont propices aux cyclones.

Pays Mexique
Superficie 39524 km2
Langues parlées‏ Espagnol + 67 langues indiennes
Monnaie‏ Peso Mexicain (10 Peso = 0,60 €)

Mexique – Cozumel

On pense que les Mayas se sont installés à Cozumel à partir du début du premier millénaire après Jésus-Christ. On a aussi découvert des objets fabriqués par les Olmèques dans la période préclassique.

Pour les Mayas, Cozumel était l’île sacrée de Ix Chel, la déesse de la lune. Les Mayas, et plus particulièrement les femmes qui désiraient avoir des enfants, s’y rendaient en pèlerinage et visitaient les temples de Cozumel. Des ruines datant principalement de la période post-classique ont subsisté, même si une grande partie a été rasée au bulldozer pour créer des pistes d’atterrissage durant la Seconde Guerre mondiale. Juan de Grijalva fut le premier Espagnol à visiter l’île en 1518.

Hernán Cortés s’y rendit l’année suivante et détruisit avec sa flotte de nombreux temples. À cette époque, environ 40 000 personnes vivaient à Cozumel, mais une épidémie de variole ravagea l’île en 1570 et ne laissa que 30 survivants. Dans les années qui suivirent, l’île fut abandonnée par ses derniers habitants. Les pirates s’en servirent alors de temps en temps comme base.

La guerre des castes de 1848 amena de nombreux réfugiés qui fuyaient la violence sévissant sur le continent. Dans les années 1960, Jacques-Yves Cousteau découvrit la beauté du récif de corail de Cozumel et attira de nombreux plongeurs.

Cozumel devint l’un des plus grands centres de plongée sous-marine au monde. À la fin des années 1970, un grand aéroport fut construit (code AITA : CZM), ce qui permit l’arrivée de plus grands avions et de vols internationaux. Ainsi, le tourisme s’accrut sur l’île. Aujourd’hui, Cozumel est une escale pour de nombreuses croisières dans les Caraïbes, mais c’est la plongée sous-marine qui attire encore le plus de touristes.

Mexique – Yucatán

Les Mayas occupèrent cette région : Uxmal, Chichén Itzá en attestent. L’ancienne Tiho, ou Ichcanziho, était l’une des principales villes de la province maya de Chacán.

Le conquistador Francisco de Montejo, y fonda le 6 janvier 1542 la ville de Mérida. Cette fondation marqua l’occupation définitive de la région par les Espagnols.

Cette ville possède un homonyme en Espagne. Au milieu du xixe siècle, le Yucatán déclara à deux reprises son indépendance et se constitua en République du Yucatán, demandant même à un moment l’adhésion aux États-Unis d’Amérique.