AQUASPORT DIVING

Aquasport Diving est un club 100 % francophone accueillant et convivial situé au coeur de Puerto del Carmen.

Centre de plongée PADI 5 étoiles, l’équipe est à votre service pour vous offrir une expérience de plongée unique et inoubliable. Que vous soyez déjà un plongeur expérimenté ou un débutant avide de curiosité, vous serez les bienvenus !
Le centre propose tous types de formation, du PADI Bubblemaker aux spécialités PADI, mais aussi des formations TEC, Rescue Diver et FFESSM (N1 à N3).

Le centre est ouvert tous les jours de 8h30 à 18h30.
Location de matériel possible sur place, bouteilles acier de 10 L, 12 L et 15 L en Din ou étrier.
Un caisson hyperbare se situe à à Arrecife, à 10 mn en voiture.

Journée à La Graciosa :

  • Rendez-vous au centre à 07h15
  • Direction Orzola avec votre véhicule pour prendre le ferry de 8h30 ( Durée 35 mn et magnifiques vue sur les falaises, vue d’en bas)
  • Arrivée à la Graciosa, le centre de plongée est juste en face du ferry
  • 1ère plongée
  • Déjeuner (non inclus dans le prix)
  • 2ème plongée
  • Ferry de retour à 15h00 ou 16h00

Puerto del Carmen
Playa Chica est le lieu idéal pour tout type de plongées. Les zones peu profondes sont parfaites pour les paliers de décompression des plongeurs expérimentés qui remontent des profondeurs. Grottes, tombants, couloirs volcaniques, champs de coraux, requins et même des rencontres inattendues avec des baleines y sont possibles. C’est le spot de plongée numéro 1 sur l’île de Lanzarote.

Veril de Playa Chica
Rapidement accessibles après la traversée d’une zone sableuse, de grandes falaises immergées descendent jusqu’à des profondeurs supérieures à 40 m. La roche est tapissée d’éponges colorées, de coraux orange où coexistent de nombreuses espèces, des nudibranches aux gros mérous en passant par des crevettes. C’est l’endroit idéal pour observer certaines espèces pélagiques. En explorant le tombant vers l’Est, vous trouverez une plaque commémorative ainsi qu’une urne funéraire. En continuant la descente vers le tombant, il y a une petite épave, se détachant dans le bleu, où un énorme mérou – Félix – se plaît à roder. C’est un bon repère pour effectuer les remontées en direction de Playa Chica.

Cueva de las Gambas
Le tombant de Playa Chica recèle une multitude de recoins et de fissures. Au pied du tombant, à – 40m environ, une grotte offre un abri à une multitude de crevettes narval. Certains mérous y sont à l’affût, protégées par l’obscurité de la grotte, et n’hésitent pas à leur bondir dessus lorsqu’elles deviennent visibles, éclairées pas la lumière des phares des plongeurs.

Richie’s Place
De gigantesques murs descendant vers les abysses, de magnifiques tombants, des rochers aiguisés, des grottes, des canyons, des arches… Cet ensemble constitue un paysage spectaculaire décoré par une vie marine très riche et variée. Des niches dans les rochers abritent deux coraux oranges et une petite grotte donne refuge à une multitude de crevettes narval. On peut aussi observer une grande variété d’autres espèces.

Veril de Fariones
Ce tombant se distingue des autres, par sa profondeur et la hauteur de son mur, mais aussi par les rochers peu profonds, proches de la jetée de l’hôtel Fariones qui forment un véritable aquarium, idéal pour du snorkeling ou tout simplement le palier de sécurité. Tout le mur longeant Puerto Del Carmen est parfait pour observer le passage d’espèces en migration comme les thons, « amberjack », ou « wahoo ». De gros mérous ont trouvé dans ces tombants un habitat idéal, tout comme de grandes variétés d’anémones multicolores. Aurez-vous la chance de voir des« devil rays », des dauphins, des tortues ou même des baleines ?

La Cathedrale
A l’intérieur de la grotte appelée cathédrale, vit le plus célèbre animal de l’île, le gros mérou que les locaux appellent Felix. Cette plongée, sans grosse difficulté, est très complète. De grand murs verticaux offrent aux passionnés de « macro » une vie cachée incroyable, pendant que le long du tombant, on peut observer raies pastenagues et requins anges, ainsi qu’une faune très variée dans la grotte. En chemin, une petite épave peut offrir quelques surprises…

Charco del Palo
Cette plongée est remarquable par son paysage et ses fonds volcaniques entrecoupés de bancs de sable blanc. Dans la partie peu profonde, les fonds rocheux sont recouverts d’un tapis d’algues colorés. En dessous de 10 m, un grand nombre d’oursins diadème ont colonisé et dénudé la roche. Ce phénomène est appelé « blanquizal » en Espagnol (blanchiment). Les rochers s’enfoncent ensuite dans le sable formant de jolis tombants. A partir de 40 m, on commence à apercevoir les forêts de corail noir, accessibles au plongeurs confirmés.

El Ascencor y Puerto Moro
La nature volcanique de l’île nous présente un paysage spectaculaire avec son magnifique tube de lave à travers duquel on peut voyager comme dans un ascenseur. Il possède de multiples ouvertures qui offrent une infinité de jeux de lumière créant une atmosphère unique.

Papagayo
Eau turquoise, sable blanc, eau calme, soleil et petites criques protégées… Cette plage convient aussi bien à ceux et celles voulant s’initier au PMT qu’à ceux plus expérimentés cherchant des sensations fortes. Les fonds marins sont aussi spectaculaires que les paysages à la surface. La vie sous-marine vous captivera : les bancs de girelles paons, les poissons péroquets toujours très colorés ou encore les étranges crabes araignées (profondeur maximum : 15 m).

Playa Flamingo
Cette plongée est impressionnante par sa simplicité, la quantité et la diversité des bancs de poissons présents sur ce site. Vous aurez tout au long de l’année, une incroyable visibilité à la sortie des digues de cette magnifique plage. De larges bancs de dorades marbrées, barracudas, grondeurs metis, saupes, bogues, sardines, et thons nagent ici le long des côtes. Le sable blanc sert de camouflage aux raies torpilles marbrées, requins anges et raies papillons épineuses.

Faro de Pechiguera
En face du phare, se dresse une immense masse rocheuse semblant jaillir du fond sableux comme une grande pyramide qui commence à 50 m de profondeur et s’élève jusqu’à 20 m. Cette impressionnante structure rocheuse, combinée au fort courant connu à cet endroit, permet de concentrer la vie marine sur ce spot. Cette plongée est idéale pour observer du plus petit type de plancton jusqu’aux plus grandes espèces marines d’Atlantique.

La Burrera
Ce lieu est spectaculaire grâce à ces paysages de labyrinthes, d’arches, de colonnes, de failles, offrant un abri pour une faune et une flore abondante. C’est l’un des quelques sites de l’archipel où subsistent des forêts d’algue n’ayant pas été dévorées par les oursins diadèmes. Les courants et la houle ont préservé un oasis de vie au beau milieu d’un vaste désert épineux. Ce site est sans doute le reflet de ce que pouvaient être les fonds marins de l’île avant l’influence de l’homme.

La Roncadera
Dans ce lieu pittoresque, la roche est dessinée en étage, formant ainsi un large amphithéatre à la manière d’un cirque romain. Un champ de gorgones rouges et jaunes offre une touche exotique à cette plongée et décore les marches de ce cirque, dans l’attente d’un grand spectacle. On y trouve des labres espagnols, des raies, des carangues, des demoiselles et des bancs de grondeurs metis.

Veril de las Anclas
Entre Lanzarote et la Graciosa, sur un fond de sable blanc, se dresse une gigantesque barre rocheuse : le Veril de las Agujas. Sur ce long mur, il existe plusieurs sites de plongée. Au beau milieu se distingue el Veril de las Anclas. Ses murs, sculptés par l’érosion de l’océan, servent de refuge à des raies pastenagues, des labres espagnols, des mérous, des perroquets, et plus surprenant encore : des corbeaux noirs. Cette plongée revêt aussi un caractére historique en raison de la grande quantité d’anciennes ancres que l’on peut rencontrer le long de ce mur rocheux.

Montana Amarilla
La « montagne jaune » doit sa couleur si particulière à une éruption volcanique durant laquelle la lave s’est mélangée à l’océan. Ces formations rocheuses pittoresques en surface se prolongent sous la mer, créant le paysage si typique des profondeurs de l’archipel du Chinijo. Que ce soit en plongée ou juste avec masque et un tuba, vous découvrirez les secrets de cette Réserve Marine. Juste à coté, la « punta de la cocina » – point de la cuisine – offre de petits passages, arches et cavernes, où on peut apercevoir des phycis, des anémones géantes et parfois même des raies manta et des raies aigles.

Veril de las Langostas
Le site est principalement connu pour sa formation rocheuse et son abondance de poissons. Les enfilades étroites de ces formations rocheuses révèlent un paysage totalement différent et les langoustes peuvent être trouvées dans ses cavernes et ses failles. On remarque aussi les barracudas par leur taille, ainsi que les grondeurs metis, les bogues et les dorades marbrées.

Museo Atlántico
Ce musée 100% aquatique et unique en Europe a ouvert ses portes en janvier 2016. Les premières sculptures reposent à 14 m de fond et commencent déjà à être colonisées par la faune et la flore locale. Une fois terminé, il comptera 250 sculptures.

Le musée est construit en plusieurs parties :

– Le Rubicon qui représente un groupe de 35 figures humaines qui ont tous leur visage dans la même direction. Les modèles utilisés sont des résidents de Lanzarote
– Le fameux Radeau de Lampedusa, une référence à la crise actuelle des réfugiés
– Un groupe d’enfants dans de petits bateaux en laiton, appelé Los Jolateros
– Des sculptures hybrides (moitié humain, moitié cactus) représentant la fusion de la nature et de l’humanité, existant en harmonie
– Les sculptures d’un couple prennent un selfie et des photographes se réfèrent à l’utilisation des nouvelles technologies dans notre société moderne